Fiat voit triple avec la Tipo

Publié le par

Le constructeur italien a créé l’événement à Genève en révélant deux nouvelles variantes de la Tipo. Le modèle est désormais décliné en versions 4 portes, 5 portes et break.

La Fiat Tipo en version break.
La Fiat Tipo en version break.

Fiat a bien préparé son coup à Genève en dévoilant, contre toute attente, deux produits inédits. Le constructeur poursuit ici son offensive Tipo débutée courant 2015 avec le lancement de la version 4 portes, une offre peu adaptée aux marchés d’Europe de l’Ouest. Cette clientèle est aujourd’hui dans la cible avec la révélation des versions 5 portes et break.

JPEG - 413.7 ko
La Tipo en version 5 portes.
Le modèle 5 portes, concurrent direct des Renault Mégane, Peugeot 308 et Volkswagen Golf, mesure 4,37 m de long et 1,79 m de large. Son volume de coffre s’élève à 440 litres. Le break mesure pour sa part 20 centimètres de plus (4,57 m), et son coffre pointe à 550 litres. Fiat promet une habitabilité généreuse, notamment aux places arrière.

Six motorisations

Ces Tipo sont disponibles en six motorisations. En diesel, le 1.3 l Multijet de 95 ch et le 1.6 l Multijet de 120 ch homologué à 98 g/km de CO2 sont à l’œuvre. Ce dernier peut être associé à une boîte manuelle ou à une transmission automatique à double embrayage. En essence, Fiat mobilise le Fire 1.4 l de 95 ch, le 1.6 l E-torQ de 110 ch et le 1.4 l T-Jet de 120 ch. Notons que ce dernier existe en version bicarburant essence/GPL.

Fiat annonce ensuite trois finitions : Pop, Easy et Lounge. Il ne fait guère de doute qu’une finition Business sera également de la partie. Ces Tipo bénéficient en outre d’équipements d’actualité tels que le système d’info-divertissement Uconnect s’appuyant sur un écran tactile de 7 pouces.

Mots clefs associés à cet article : Fiat, Berline, Break, Berline tri-corps, Salon de Genève 2016

Voir aussi :

Recherche
Guide Fiscal 2016

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2016, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2016
COMMANDER