Fiat Doblo Cargo : challenger n° 1 du Kangoo ?

Publié le par

Fiat Doblo Cargo : challenger n° 1 du Kangoo ?

Le nouveau Doblo Cargo, dévoilé cette semaine à la presse internationale à Turin, se positionne comme un rival sérieux du patron de la catégorie, le Renault Kangoo Express. Outre des équipements exclusifs, tels que le Stop & Start monté de série sur les motorisations labellisées Euro V, et des capacités de chargement de haute volée (de 750 à 1 000 kg de charge utile, de 3,4 à 4,2 m3 de volume utile), l’utilitaire 100 % Fiat vient taquiner le maître sur le plan tarifaire.

À partir de 14 500 euros HT


JPEG - 46.8 ko
JPEG - 73.6 ko
Contrairement à son concurrent, Fiat a fait l’impasse sur une motorisation inférieure à 80 ch, ce qui induit un prix d’attaque en Diesel forcément plus élevé. Mais, à puissance égale, le Doblo Cargo tôlé supporte aisément la comparaison. Muni du bloc 1.3 l Mjt développant 90 ch, un moteur indisponible à l’essai mais que l’on soupçonne un tantinet faiblard, on débute à 14 500 euros HT (finition Pack), soit 100 euros HT de moins que le Kangoo Express Confort dCi 85. Il se paye au passage le luxe d’émettre seulement 126 g/km de CO2, une broutille à côté des 137 g/km du Kangoo.
Même constat sur le niveau de puissance supérieur (105 ch de part et d’autre). Le Doblo 1.6 l Mjt débarque à 15 490 euros HT, contre 15 300 euros HT pour le Kangoo dCi 105. On appelle cela du marquage à la culotte. Mais, encore une fois, le Fiat est plus vertueux et un soupçon plus véloce, avec plus de couple à bas régime. Les finitions plus haut de gamme suivent la même tendance avec peu d’euros d’écart. Le Doblo Cargo 1.3 l Mjt Pack CD Clim coûte 15 490 euros HT, et la version 1.6 l Mjt 16 480 euros HT. Par ailleurs, la fourgonnette transalpine est disponible avec un moteur plus puissant, le 2.0 l Mjt, qui développe la bagatelle de 135 ch pour des prix oscillant entre 17 290 et 18 280 euros HT. Le Doblo est également disponible avec un empattement long, qui nécessite une rallonge financière de 990 euros HT.

Une version châssis dès le lancement

En matière d’équipements, en revanche, on tombe dans les mêmes travers que la concurrence. Si la présence du Stop & Start de série sur les moteurs Euro V est à saluer, on déplore une nouvelle fois l’absence d’ESP et d’airbag passager de série, pour lesquels il faut respectivement débourser 450 et 150 euros HT de plus ! Mais tant que ce n’est pas obligatoire, on ne bouge pas ! Pour faire court, la finition Pack est démunie de tout équipement digne de ce nom.

JPEG - 94.6 ko
On retrouve du basique, à savoir l’ABS, les vitres électriques, la paroi de séparation tôlée, la condamnation centralisée ou la porte latérale coulissante. Pour sa part, la finition Pack Clim reçoit la climatisation manuelle, le régulateur de vitesse, une tablette au dos du siège passager, un autoradio CD MP3, des rétroviseurs électriques dégivrants ainsi qu’une paroi insonorisée.
Enfin, bouclons ce premier aperçu du Doblo en précisant qu’une version châssis, ou plancher cabine, est disponible en empattement court ou long. Les prix sont identiques à ceux des finitions du Doblo tôlé. Mais il faudra plutôt attendre les tarifs proposés pour les futures versions carrossées, que Fiat compte intégrer à son catalogue. Le constructeur s’est d’ores et déjà rapproché de la société LeCapitaine pour les carrosseries frigorifiques.

Mots clefs associés à cet article : Fiat, Camionnette, Châssis-Cabine, Véhicule utilitaire léger (VUL)

Voir aussi :

Recherche
Guide Fiscal 2016

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2016, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2016
COMMANDER