Ferréol Mayoly (Arval) : « Nous devons créer de nouvelles solutions. »

Publié le par

Après une année 2017 en croissance de 7,4 % au niveau mondial, le loueur harmonise ses offres et lorgne vers le marché des particuliers.

Ferréol Mayoly, directeur général d'Arval France.
Ferréol Mayoly, directeur général d'Arval France.

Avec plus de 1 100 000 véhicules loués dans vingt-neuf pays, Arval conserve son leadership mondial sur le secteur de la LLD. En France, la marque se porte également bien. « Nous avons fait une bonne année commerciale, notre parc a augmenté de 5 %. Pour un marché mature comme la France et compte tenu de notre position de leader c’est un bon chiffre » souligne Ferréol Mayoly, fraîchement nommé directeur général d’Arval France. Le loueur, qui a dépassé les 300 000 véhicules loués dans l’Hexagone, a pu compter entre autres sur le développement rapide de son activité dédiée aux TPE et PME.

Harmonisation des offres

JPEG - 2 Mo
Les clients profitant d’une flotte électrique pourront utiliser une carte recharge.
Cette performance s’accompagne du lancement de nouvelles offres. Il s’agit, pour la plupart, de services déjà lancés dans des pays pilotes et qui sont pour l’occasion harmonisés à travers les vingt-neuf filiales du groupe. L’offre d’auto-partage, déjà proposée en France, va ainsi désormais être internalisée (Arval faisait jusqu’à présent appel à Trace & Origins pour cette prestation) et fortement digitalisée.

« Aujourd’hui, nos clients qui veulent mettre en place de l’auto-partage y dédient une flotte spécifique. Ce qu’on va leur proposer demain, c’est de pouvoir agréger à cette flotte de base des véhicules qui pourront occasionnellement être utilisés comme des véhicules d’auto-partage parce qu’ils auront déjà tout l’équipement pour cela », explique Ferréol Mayoly. Les clients auront ainsi le choix de commander leurs véhicules équipés de systèmes télématiques Arval Active Link permettant de déverrouiller le véhicule à la demande avec un smartphone.

Le logiciel de gestion de flotte Arval Total Fleet est également harmonisé et répond désormais au nom de My Arval for customers. L’application associée dédiée aux conducteurs devient pour sa part My Arval for drivers.

Des TCO égaux pour les électriques et les thermiques

JPEG - 1.7 Mo
Vous aurez reconnu la borne de recharge de NewMotion.
Le loueur se veut également proactif du côté de la mobilité électrique avec une offre repensée qui sera déployée dès cette année en France. « Nous voulons lever un à un les freins à l’adoption du véhicule électrique par les flottes. Cette nouvelle offre, c’est d’abord un partenariat avec Renault et Nissan qui va nous rendre très compétitifs à ce niveau-là. Ce que l’on veut, c’est qu’à véhicule équivalent on ait des TCO égaux pour les électriques et les thermiques », affirme le directeur. Les flottes pourront également bénéficier de « contrats d’essai » allant de trois à six mois pour vérifier l’adéquation du véhicule électrique avec leur utilisation.

Mais la grande nouveauté c’est le partenariat noué avec NewMotion. Les clients d’Arval pourront bénéficier de prestations intégrées pour la mise en place de bornes sur site, mais également au domicile de leurs collaborateurs. Dans ce dernier cas, ces bornes connectées seront capables de facturer l’électricité consommée directement à l’entreprise de l’employé. Une carte « carburant » donnant accès au réseau de bornes NewMotion aura également vocation à lever le frein lié à la recharge.

Les particuliers en ligne de mire

Mais c’est du côté du marché des particuliers qu’il faut aller chercher les offres marquant une réelle rupture. Avec Arval For Employee le loueur va déployer des formules de leasing avantageuses pour les collaborateurs de ses clients ne disposant pas de véhicule de fonction. Encore plus inattendu, Arval For Me proposera dès 2019 en France aux particuliers une plate-forme digitale les mettant en relation avec le réseau utilisé aujourd’hui par Arval pour ses clients flottes. L’idée derrière cette nouvelle offre disponible pour des prestations de réparation, de carrosserie, de pneumatique et de vitrage est de garantir au consommateur plus de transparence et des services de qualité.

« Nous devons continuer à répondre aux attentes de nos clients qui sont en train d’évoluer. Nous sommes à l’écoute et devons créer de nouvelles solutions pour aller au-delà de ce que l’on propose déjà. Cela se traduit par des services de mobilité novateurs répondant aux besoins des collaborateurs de nos clients ; ceux qui ont un véhicule de fonction et ceux qui n’en ont pas », conclut Ferréol Mayoly.

Mots clefs associés à cet article : Arval, Véhicule électrique, Mobilité durable, NewMotion

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
Guide Fiscal 2017

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2017, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2017
COMMANDER