Environnement et automobile, mensonges et hypocrisie !

Publié le par

Environnement et automobile, mensonges et hypocrisie !

Présent sur les essais de nouveaux véhicules où sont, entre autres, loués et mis en avant le label “écologique” de la marque comme le faible taux d’émissions de CO2 des nouveautés, il nous faut bien poser la question qui fâche : quid, messieurs, des émanations de particules et d’oxydes d’azote de vos moteurs Diesel, certes plus faibles en dégagements de CO2, mais très nocifs pour nos fragiles et délicats poumons ?
Ce à quoi il nous est généralement répondu : « Nous n’avons pas d’obligation en la matière » ou encore « Nous laissons le choix au client d’opter ou non pour un filtre à particules qui est, le plus clair du temps, garanti à vie. » Une affirmation qui relève souvent de la pure fantaisie puisque l’on sait très bien que les filtres ne durent pas tous aussi longtemps que le véhicule et qu’ils sont loin de filtrer les particules les plus infimes, celles justement que nous inhalons.
Résultat des courses, nous nageons en eaux troubles, en pleine hypocrisie, puisque c’est un peu comme si les constructeurs déclaraient aujourd’hui laisser le choix de l’ABS, un discours d’ailleurs tenu par certains lors de son arrivée sur le marché de l’automobile dans les années 1980… Hypocrisie encore, car les constructeurs se prévalent tous d’un “label écologique”, mais créé par chacun d’eux et selon leurs propres critères…
Hypocrisie toujours tant que les véhicules utilitaires (essentiellement des Diesel) seront exempts de toute réglementation en la matière.
Hypocrisie enfin puisque, parfaitement au fait des futurs règlements Euro 5 (2009) et Euro 6 (2014), les constructeurs n’osent prendre les devants.
Je rêve donc d’un constructeur audacieux qui, comme avec l’ABS en son temps (au nom de la sécurité de tous), s’engage réellement en faveur de la protection de notre environnement en installant, de série, des filtres à particules réellement efficaces et traite sérieusement les NOx, en plus de réduire le CO2. Je sais, le rêve, cela ne coûte rien (pourraient rétorquer les constructeurs…), mais heureusement, pour nous tous, ce n’est pas encore… interdit ni réprimandé !

Mots clefs associés à cet article : Normes Euro

Voir aussi :

Recherche
Guide Fiscal 2016

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2016, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2016
COMMANDER