En route vers les motos interconnectées

Publié le par

Les motos et scooters pourront bientôt communiquer entre eux.
Les motos et scooters pourront bientôt communiquer entre eux.

BMW Motorrad, Honda et Yamaha vont travailler de concert au développement de systèmes de transport intelligents coopératifs (STI-C) dédiés aux motocycles et scooters. Les trois constructeurs ont créé dans ce cadre le « Connected Motorcycle Consortium ».

L’échange d’informations de véhicule à véhicule et de véhicule à infrastructure routière fait partie des objectifs que se sont fixés les membres l’ACEM, l’Association des constructeurs européens de motocycles. Ceux-ci ont décrété qu’à partir de 2020 des fonctions STI-C devraient être mises en place sur les deux-roues motorisés.

Le partenariat liant BMW Motorrad, Honda et Yamaha s’inscrit dans cet objectif. Les trois marques invitent d’ailleurs d’autres acteurs à se rallier à leur consortium afin d’accélérer les recherches. « Notre objectif est de développer une utilisation précoce et complète des systèmes de transport intelligents coopératifs susceptibles de renforcer le potentiel de sécurité des motocycles et des scooters. C’est pourquoi nous invitons d’autres entreprises à collaborer avec nous » explique Karl Viktor Schaller, le directeur du département développement de BMW Motorrad.

Améliorer la sécurité routière

JPEG - 55.7 ko
Les dirigeants des trois marques ont scellé leur accord lors du Salon ITS de Bordeaux.
Concrètement, les STI-C sont censés contribuer à améliorer la sécurité routière des deux-roues motorisés. À ce jour, des applications fournissant en temps réel des informations sur le trafic routier – par exemple les itinéraires alternatifs recommandés en cas de perturbation de la circulation – sont déjà proposées par les systèmes de navigation GPS.

L’idée est d’aller plus loin dans la démarche. Dans un futur proche, il sera par exemple possible qu’un véhicule détecte une situation dangereuse, alerte les autres véhicules se trouvant dans son entourage direct et communique en parallèle cette information à l’infrastructure routière. « Selon toutes les prévisions, les technologies STI apporteront de grands avantages en matière de sécurité pour les motocycles et les scooters, notamment parce qu’elles proposent une communication électronique qui peut être partagée avec les conducteurs d’autres véhicules routiers » expliquent les constructeurs de deux-roues.

BMW Motorrad, Honda et Yamaha expliquent enfin que les systèmes STI développés dans le domaine automobile ne peuvent être utilisés tels quels pour les deux-roues, essentiellement par manque de place. Des contraintes liées à la résistance à l’eau, à la poussière et aux vibrations sont également en jeu.

Mots clefs associés à cet article : BMW, Honda, Yamaha, Moto, Véhicules connectés

Voir aussi :

Recherche
Guide Fiscal 2016

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2016, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2016
COMMANDER