Des utilitaires plus propres grâce à la norme Euro 6

Publié le par

Nos amis suisses sont depuis longtemps en pointe en matière de protection de l’environnement, que ce soit sur les VP ou les VUL. Et la dernière édition de l’ÉcoMobiliste suisse nous montre qu’Euro 6 fait également avancer les choses en matière d’utilitaires légers.

L'ÉcoMobiliste utilitaires 2016 en question !
L'ÉcoMobiliste utilitaires 2016 en question !

La nouvelle édition de L’ÉcoMobiListe utilitaires de l’Association Transports Environnement suisse (ATE - EML-U) met en évidence une tendance claire : l’adoption de la nouvelle norme anti-pollution Euro 6 est aussi en marche dans le domaine des utilitaires et des minibus. Ce sont principalement les utilitaires légers et les plus petits d’entre eux qui se placent en tête du palmarès, dont divers modèles au gaz naturel. Sur la base des informations actuellement disponibles, les véhicules de marque VW présentés dans l’EML-U ne sont pas touchés par les manipulations des valeurs des gaz d’échappement.
Dans le domaine des utilitaires également, le passage de la norme Euro 5 à la norme Euro 6 est ainsi à l’ordre du jour. Pour les moteurs Diesel, la transition Euro 6 se traduit par une nette réduction des émissions d’oxydes d’azote (NOx). Dès lors, pour l’achat d’utilitaires diesel, l’ATE recommande d’attendre jusqu’à la sortie des modèles Euro 6. Aujourd’hui déjà, les trois quarts des minibus satisfont à cette norme. Pour les utilitaires, la proportion est d’un quart environ. À part quelques modèles à essence et à gaz, la plupart des véhicules évalués dans l’EML-U sont des modèles diesel.

Conséquences de la tricherie des tests anti-pollution

Pour les modèles d’utilitaires à moteur Diesel produits par le groupe Volkswagen (Transporter, Amarok et Crafter), il n’a pas été fait usage d’un logiciel d’optimisation des gaz d’échappement dans les tests d’homologation. C’est ce qu’a annoncé AMAG, l’importateur suisse de VW, sur la base des informations fournies par le constructeur VW-Nutzfahrzeuge à Hanovre.

JPEG - 467 ko

Le fait que certains constructeurs respectent les normes antipollution sur banc d’essai et sur route alors que d’autres n’y parviennent pas encore ou seulement par une optimisation pour les tests d’homologation n’est actuellement pas pris en considération par l’ÉcoMobiListe voitures et utilitaires. En outre, le nombre de voitures testées est encore trop faible, et les données disponibles ne sont pas concluantes pour permettre de se prononcer pour chaque marque ou modèle. Il va sans dire que l’ATE continue à suivre l’évolution de la situation et qu’elle adaptera son système d’évaluation en conséquence.
L’EML-U, unique système de notation de ce genre en Suisse, évalue l’impact de chaque modèle sur le climat, l’environnement et la santé. À cet égard, les valeurs d’émissions de gaz carbonique (CO2), responsables de l’effet de serre, constituent le principal critère de classement.
- Pour info, le magazine ÉcoMobiListe utilitaires 2016 peut être consulté sur le site www.ecomobiliste.ch au format pdf. On y trouve également la banque de données interactive des utilitaires et minibus. En outre, les classements des dix meilleurs modèles de chaque catégorie peuvent être consultés à l’adresse www.topten.ch.

Mots clefs associés à cet article : Véhicule utilitaire léger (VUL), CO2, Pollution

Voir aussi :

Recherche
Guide Fiscal 2016

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2016, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2016
COMMANDER