Des prévisions de production automobile à la hausse…

Publié le par

PriceWaterhouse Coopers Autofacts vient de revoir son estimation de hausse de la production automobile mondiale pour 2014 à 4,8 %, avec 86,8 millions de véhicules légers assemblés. Avec les cinq grands marchés européens (France, Allemagne, Italie, Espagne, Royaume-Uni) pour la première fois tous en croissance depuis 2009.
Si l’Union européenne a débuté 2014 sur une bonne note, les tensions politiques en Amérique du Sud et en Europe de l’Est freinent l’essor de l’industrie automobile dans ces régions à fort potentiel. En revanche, les pays en développement d’Asie-Pacifique conservent une forte croissance de leurs ventes automobiles, induisant une progression de 10,3 % de la production chinoise sur 2014. Seuls les pays développés d’Asie-Pacifique (Japon, Corée-du-Sud, Océanie) affichent une baisse : PwC Autofacts anticipe une perte d’environ 2,1 % sur l’année dans cette zone. D’après les estimations de PwC Autofacts, les indicateurs économiques en hausse et la stabilisation du chômage devraient permettre aux ventes des véhicules légers de croître de 5,3 % pour atteindre un volume de 13,5 millions d’unités en 2015. La production devrait suivre le pas avec une hausse de 4,1 % sur 2014, à 16,6 millions d’unités. Les véhicules utilitaires devraient également prendre leur part dans cette croissance, après avoir subi durement la crise. L’institut anticipe pour eux une croissance des ventes de 6,1 % en 2014 et de 7,4 % en 2015 pour graviter autour de 1,6 million d’unités.
En Europe de l’Est, les derniers événements politiques dans la région vont nécessairement affaiblir l’industrie. La potentielle mise en place de sanctions à l’encontre de la Russie, conjuguée à la fluctuation du rouble, pourrait influer sur les ventes et la production. Ainsi, après une baisse en 2013, les ventes russes ont de nouveau baissé de 2,3 % sur le premier trimestre. PwC Autofacts anticipe une baisse des ventes de 8 % sur 2014, tandis que la production devrait atteindre 1,9 million d’unités, soit un retrait de 3,9 %. En Turquie, la récente hausse de la fiscalité et les changements réglementaires en matière de financement automobile ont pénalisé voire empêché certaines ventes sur le premier trimestre. PwC Autofacts anticipe ainsi une baisse de 12 % sur 2014, à 753 000 unités, alors que la production se stabilise à 1,05 million d’unités, grâce notamment à l’augmentation de la production locale de Toyota et Hyundai.

JPEG - 99.9 ko

La région Moyen-Orient et Afrique attire l’attention. Les récents accords entre l’Iran et la communauté internationale devraient favoriser le retour progressif de la production. Ainsi, pour l’Iran, premier pays producteur de la région, PwC Autofacts anticipe une croissance de la production pour 2014 de 21 %, à 886 000 unités, en supposant que la situation se stabilise. Certains pays africains attirent de nouveau les constructeurs : la production devrait ainsi reprendre au Nigeria pendant que d’autres comme le Maroc et l’Algérie montent en puissance. PwC Autofacts anticipe que la production marocaine devrait croître de 35 % en 2014, à 227 000 unités, notamment grâce à l’augmentation des volumes de Sandero transférés de l’usine roumaine de Pitesti vers Tanger.
En Amérique du Sud, la croissance fait place à l’incertitude. Les aléas économiques, sociaux et politiques dans la région, particulièrement au Venezuela et en Argentine, pèsent sur la production régionale. Les ventes ont bien démarré en janvier au Brésil, mais la situation s’est dégradée en février et mars, provoquant une baisse des ventes de 1,7 %, sur le premier trimestre, et devrait peser, d’après PwC Autofacts, sur la production de 2014 (– 8,8 %). La pression de l’Argentine sur les relations commerciales entre les deux pays perturbe les exportations brésiliennes, qui ont dévissé de 37,4 %. Les discussions en cours devraient permettre d’assouplir la situation, permettant à la production de repartir. Au Venezuela, les ventes ont été quasi stoppées avec une baisse de 87,5 % sur le premier trimestre par rapport à 2013, dont 99,7 % pour les importations.
La Chine garde le rythme de 2013 avec une croissance des ventes de 9,5 % sur le premier trimestre. Les récents lancements présentés au Salon de Pékin en avril appuient cette tendance. En février 2014, et pour le sixième mois consécutif, les marques domestiques chinoises ont perdu du terrain avec des baisses de ventes allant de 4,8 % à 38,4 % par rapport à 2013. Ceci s’explique notamment par la pression sur l’ensemble des segments qu’exercent les constructeurs étrangers sur ce marché très concurrentiel. PwC Autofacts anticipe que la production automobile du pays devrait croître de 10,4 % à 21,4 millions de véhicules sur 2014.
Enfin, seuls les pays développés d’Asie-Pacifique baissent. Le retrait progressif de la production en Australie, cumulé à la maturité du marché japonais, conduisent PwC Autofacts à prévoir une baisse de 2,1 % dans la région, à 13,2 millions de véhicules.
Source : PWC Autofacts.

Recherche
Guide Fiscal 2016

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2016, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2016
COMMANDER