Daimler et Enercity inaugurent une réserve d’énergie en Allemagne

Publié le par

Le constructeur va utiliser des batteries destinées à ses véhicules électriques pour stocker l’énergie des pics de production.

C'est à travers sa filiale Accumotive que Daimler a monté cet « entrepôt réserve d'énergie ».
C'est à travers sa filiale Accumotive que Daimler a monté cet « entrepôt réserve d'énergie ».

Si l’on parle beaucoup d’expérimentations de smartgrids, les réseaux intelligents réellement en service sont plus rares. À Kamenz, en Allemagne, Daimler et le fournisseur d’énergie Enercity ont inauguré l’une des plus grosses batteries d’Europe. Composée en réalité de milliers de batteries destinées aux Smart électriques, cette capacité de stockage va être utilisée pour réguler l’offre et la demande locales en électricité.

L’Allemagne est effectivement bien avancée en matière d’énergie renouvelable, mais elle peine à faire face aux pics de demande et sollicite donc régulièrement des usines thermiques lorsque ceux-ci surviennent. Grâce à cette « super batterie » les deux partenaires stockeront le surplus en électricité lors des pics de production et le restitueront lors des pics de consommation. Le smartgrid dans toute sa splendeur !

Mais pourquoi Daimler ? Le constructeur, qui s’engage vers l’électrique pour la transition énergétique de ses gammes, utilise également ce lieu comme unité de stockage de batteries pour ses véhicules. Les quelque 1 800 batteries déjà stockées pourront ainsi être utilisées pour équiper les Smart électriques qui seront produites. Une sorte d’entrepôt en somme. À terme, près de 3 240 batteries devraient être rassemblées. Elles fourniront une réserve d’électricité de 17,4 MWh.

Mots clefs associés à cet article : Mercedes-Benz, Smart, Daimler, smartgrids

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
Guide Fiscal 2017

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2017, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2017
COMMANDER