Crash tests : une voiture de 20 ans mise à l’épreuve

Publié le par

Avec cette démonstration, l’organisme indépendant Euro NCAP veut mettre en avant les progrès accomplis en matière de sécurité.

La Rover 100 de 1997 soumise au crash test d'Euro NCAP au Thatcham Research Center, au Royaume-Uni.
La Rover 100 de 1997 soumise au crash test d'Euro NCAP au Thatcham Research Center, au Royaume-Uni.

Une Rover 100 de 1997 pulvérisée, une Honda Jazz de 2015 déjà en meilleur état, le test réalisé par Euro NCAP en dit long sur les avancées en termes de sécurité automobile ces vingt dernières années.

Pour célébrer le vingtième anniversaire de son programme de crash tests, Euro NCAP (European New Car Assessment Program) a en effet décidé de frapper fort. Pour cela, l’organisme a soumis à un crash test ces deux voitures familiales construites à vingt ans d’écart. Elles ont été projetées à 65 km/h sur un obstacle, et leurs différences de résistance au choc sont énormes.

1 800 voitures testées depuis vingt ans

Selon les experts d’Euro NCAP, les occupants de la Rover 100 se retrouveraient coincés dans le véhicule avec des blessures mortelles, alors que ceux de la Honda Jazz en sortiraient vivants malgré le choc. D’ailleurs, les deux véhicules n’ont pas été choisis au hasard : la Rover 100 avait passé le crash test en 1997 et n’avait obtenu qu’une étoile sur quatre, alors que la Honda Jazz a reçu la note maximale de cinq étoiles à sa sortie.

Depuis 1997, Euro NCAP a investi 160 millions d’euros dans les crash tests de 1 800 voitures. Aujourd’hui, neuf voitures sur dix vendues sur le marché européen sont notées au classement Euro NCAP.

Mots clefs associés à cet article : Honda, Sécurité

Voir aussi :

Recherche
Guide Fiscal 2017

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2017, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2017
COMMANDER