Coyote lance une nouvelle offensive produit et se développe à l’international

Publié le par

L'application iCoyote a été entièrement revue.
L'application iCoyote a été entièrement revue.

Pour son dixième anniversaire, Coyote gâte sa communauté. Le spécialiste des avertisseurs de danger annonce l’arrivée d’un nouveau boîtier et procède à une refonte intégrale de son application pour téléphones mobiles.

Avec le Coyote Mini, l’entreprise française revient aux fondamentaux avec un boîtier compact (87,6 x 64,8 x 17 millimètres) et léger (113 grammes), dans l’esprit de son premier appareil lancé en 2005. « Nous voulons faire de ce produit notre best-seller. Notre ambition est d’en écouler un million d’exemplaires en trois ans » annonce Benoît Lambert, le directeur général de Coyote. Pour relever ce challenge, le Coyote Mini a été peaufiné et propose une interface simple.

JPEG - 1.6 Mo
Le Coyote Mini remplace le Mini Coyote Plus.
Son écran de 3,2 pouces n’étant pas tactile, les utilisateurs ont à leur disposition trois boutons pour gérer l’ensemble des fonctionnalités, les principales étant les alertes de zones de danger permanent et de zones à risque temporaire en temps réel, l’affichage permanent des limitations de vitesse et le mode prévision des perturbations routières jusqu’à 30 kilomètres en amont. Il offre également des fonctions Bluetooth et la reconnaissance vocale afin de faciliter son utilisation. Quant à son autonomie, elle est d’environ quatre heures.

Vendu au prix de 149 euros, le Coyote Mini fonctionne comme les autres appareils de la marque, sur abonnement. Celui-ci s’élève à 12 euros par mois si l’utilisateur s’engage pour un an ou à 10 euros par mois pour une souscription de deux ans. Ce nouveau venu est accompagné dans sa boîte d’un câble micro-USB, d’un chargeur allume-cigare USB et d’un support aimanté de fixation. Précisons que son arrivée au catalogue entraîne l’arrêt de la commercialisation du Mini Coyote Plus.

iCoyote intègre la navigation et l’info trafic

L’application iCoyote bénéficie quant à elle d’une évolution majeure. Les dirigeants de Coyote parlent même d’une révolution. Elle intègre désormais la navigation et l’info trafic en temps réel sur la base des 12 millions de données récoltées tous les mois par Coyote auprès de sa communauté de 4,8 millions d’utilisateurs à travers l’Europe.

JPEG - 752.3 ko
iCoyote propose des trajets alternatifs en fonction des conditions de circulation.
iCoyote est dotée d’une cartographie Europe et intègre sur le même écran les données de navigation ainsi que les éléments faisant la force de Coyote (alertes en temps réel, limitations de vitesse…). L’application, qui sera téléchargeable gratuitement sur iOS et Android dans les prochaines semaines, est utilisable en mode gratuit avec la navigation et l’info trafic et devient payante si l’utilisateur souhaite bénéficier de tous les services Coyote. Les tarifs vont de 11,99 euros pour un mois d’abonnement à 89,99 euros pour un engagement de vingt-quatre mois.

Coyote ne compte pas s’arrêter en si bon chemin et travaille au développement d’autres produits pour 2016, dont un qui devrait répondre aux attentes des motards. L’entreprise dirigée par Fabien Pierlot, qui a réalisé 105 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2014, s’attaque en parallèle à de nouveaux marchés européens, notamment l’Espagne, l’Italie et la Pologne. Elle gagnera ainsi en nombre d’utilisateurs. Son ambition est d’en compter 5,4 millions d’ici à la fin de l’année.

Mots clefs associés à cet article : Coyote

Voir aussi :

Recherche
Guide Fiscal 2016

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2016, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2016
COMMANDER