Bridgestone met la main sur Speedy

Publié le par

Le manufacturier s’apprête à prendre le contrôle à 100 % de l’enseigne spécialisée dans l’entretien automobile qui est à la tête de 500 centres en France.

Le centre de Clamart est la tête de pont du réseau Speedy.
Le centre de Clamart est la tête de pont du réseau Speedy.

Bridgestone renforce sa présence en France avec le rachat à 100 % de Speedy. Le manufacturier, qui détient déjà l’enseigne First Stop (2 000 centres en Europe, dont 320 en France), s’apprête ainsi à devenir le numéro un de l’entretien rapide dans l’Hexagone avec plus de 800 points de vente. « Nous sommes enchantés de cette annonce. Nous considérons Speedy comme un atout supplémentaire et stratégique, avec un mix clients haut de gamme, une couverture géographique étendue et une grande qualité de service » commente Eduardo Minardi, le président exécutif et P-DG de Bridgestone EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique).

Bridgestone l’assure, Speedy va maintenir son identité. Le nouvel actionnaire compte logiquement tirer profit de la forte notoriété de l’enseigne en France. Speedy semble également avoir reçu le feu vert pour poursuivre son plan stratégique axé entre autres sur la refonte visuelle (plus de 150 centres sont déjà concernés) et sur la montée en gamme de ses centres. L’enseigne avait inauguré en février denier son nouveau centre intégré de Clamart, illustrant sa nouvelle politique. Ce dernier est doté d’équipements de dernière génération comme la géométrie 3D avec quatre caméras permettant un contrôle de parallélisme en cinq minutes, un dispositif de recalibrage des caméras des systèmes embarqués d’assistance à la conduite, une station de gonflage azote plus écologique ou encore un outil de diagnostic thermodynamique du moteur.

Jacques Le Foll, l’actuel président de Speedy, devrait ainsi poursuivre l’aventure avec son équipe actuelle. Pour le dirigeant, « s’associer avec le numéro un mondial de l’industrie du pneu est une excellente nouvelle pour Speedy, ses franchisés, ses fournisseurs et ses clients. Travailler avec Bridgestone va nous aider à assurer le développement de Speedy tout en maintenant nos orientations stratégiques : qualité, service clients, innovation et esprit “ pionnier ”. En conséquence, cette situation est “ gagnant-gagnant ” pour les deux acteurs clés, et nous avons hâte d’engager les prochaines phases du développement et de la croissance de Speedy ».

Les deux parties seront surtout gagnantes sur le business du pneumatique. Bridgestone aura toute latitude pour mettre en avant ses produits tandis que Speedy devrait bénéficier de conditions d’achat avantageuses. L’opération reste toutefois conditionnée à l’approbation des autorités de la concurrence.

Mots clefs associés à cet article : Speedy, Entretien, Pneumatique, Bridgestone

Voir aussi :

Recherche
Guide Fiscal 2016

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2016, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2016
COMMANDER