Bridgestone DriveGuard, le pneu qui ne se dégonfle pas

Publié le par

Le manufacturier a développé un pneumatique qui permet de garder le contrôle de son véhicule après une crevaison et de poursuivre son trajet durant 80 kilomètres à 80 km/h.

Le DriveGuard résiste aux crevaisons.
Le DriveGuard résiste aux crevaisons.

Bridgestone parle de révolution à propos de son nouveau pneu, le DriveGuard. Tout conducteur qui a un jour subi une crevaison sera, à n’en pas douter, sensible aux arguments de cette enveloppe pas comme les autres. Elle permettrait effectivement aux automobilistes de maintenir le contrôle de leur véhicule et de poursuivre leur route pendant 80 kilomètres en roulant jusqu’à 80 km/h après une crevaison. Une endurance largement suffisante pour se rendre jusqu’au prochain garage.

Le DriveGuard doit sa résistance à ses flancs renforcés et à un système exclusif redistribuant la chaleur générée par la friction après la crevaison. Bridgestone assure en outre que son pneu affiche d’excellentes performances routières. Il est noté A pour l’adhérence sur sol mouillé et C pour la résistance au roulement.

Le DriveGuard sera commercialisé en Europe à partir du mois de mars et disponible en 19 tailles été et 11 tailles hiver (de 185/65 R15 à 245/40 R18). L’offre sera complétée dans les mois qui suivent. Le manufacturier précise que son nouveau pneu pourra être monté sur la quasi-totalité des véhicules équipés du TPMS, le système de contrôle automatique de la pression des pneus, qui est obligatoire depuis novembre 2014 en Europe sur les nouvelles voitures.

Mots clefs associés à cet article : Pneumatique, Bridgestone

Voir aussi :

Recherche
Guide Fiscal 2016

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2016, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2016
COMMANDER