Bosch lance un projet de gestion active des places de stationnement

Publié le par

Bosch développe un projet de gestion en temps réel des places de stationnement disponibles dans les parcs relais de la ville de Stuttgart.

Les capteurs de Bosch détecteront les places libres.
Les capteurs de Bosch détecteront les places libres.

Laisser sa voiture dans un parc relais pour prendre les transports en commun. Pour inciter les gens dans cette démarche, l’équipementier Bosch lance – conjointement avec le Verband Region Stuttgard (l’assemblée régionale de Stuttgart) – un projet de gestion active des places de stationnement. Des capteurs détecteront les emplacements libres dans quinze parcs situés le long des lignes de train de banlieue et vont remonter les informations sur les emplacements disponibles via l’application et le site internet de la société Verkehrs- und Tarifverbund Stuttgart GmbH (VVS). Le plus petit parc comprend 49 places (Schorndorf) et le plus grand 520 places (Waiblingen).

En test pendant 2 ans

«  Grâce à nos capteurs, les parcs de stationnement deviennent un élément de l’internet des objets, explique Dirk Hoheisel, membre du directoire de Bosch. Nous nous substituons aux automobilistes pour la recherche de places disponibles dans les parcs relais, réduisant ainsi le trafic lié à la recherche d’emplacements libres ainsi que l’impact environnemental. » Le projet commencera début 2016 par l’installation des capteurs Bosch, et devrait se terminer en juin 2018. Lors de cette période, la fréquentation de ces parcs sera analysée pour savoir si les informations fournies en temps réel sur les emplacements libres incitent les automobilistes à laisser leur voiture et à prendre le train ou le bus.

Mots clefs associés à cet article : Gestion de parc, Équipementiers

Voir aussi :

Recherche
Guide Fiscal 2016

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2016, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2016
COMMANDER