Bosch, des éco-innovations au service des flottes

Publié le par

Bonne nouvelle pour l’équipementier Bosch : deux de ses nouvelles technologies appliquées aux alternateurs viennent d’être labellisées « éco-innovations » par l’Union européenne.

La législation impose des véhicules sobres et peu polluants, ce qui ne doit en rien pénaliser l’efficacité et le plaisir de conduite recherchés par les automobilistes. Bosch est ainsi parvenu à concilier les deux grâce à ses dernières éco-innovations, qui ont été mises à l’honneur par l’Union européenne. Il s’agit des alternateurs à diodes à haute efficacité (HED, High Efficiency Diode) et des alternateurs à redressement synchrone actif (SAR, Synchronous Active Rectifier). Des composants techniquement très élaborés permettant aux véhicules de gagner en sobriété et en efficacité, afin de respecter les objectifs fixés par la Commission européenne en termes de CO2.

JPEG - 1.1 Mo
La pièce tournante en question !

Les réglementations européennes prévoient ainsi qu’en 2021 les véhicules neufs n’émettront en moyenne que 95 g/km de CO2, ce qui correspond à une consommation d’à peine plus de 4 l/100 km. En 2013, les émissions moyennes de CO2 d’un véhicule neuf étaient encore de 132,9 g/km.

Et de trois !

Deux innovations qui permettent aux constructeurs automobiles qui en équipent leurs véhicules de bénéficier de crédits d’émissions de CO2 pour le calcul de la consommation moyenne de carburant de leur flotte, avec un bonus maximal de 7 g/km. Bosch a par ailleurs proposé une troisième éco-innovation reconnue par l’Union européenne : un système de gestion de batterie basé sur le GPS pour les véhicules hybrides.

Mots clefs associés à cet article : CO2, Pièce mécanique

Voir aussi :

Recherche
Guide Fiscal 2016

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2016, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2016
COMMANDER