Bosch accélère sur le marché des deux-roues

Publié le par

Avec ses technologies pour les deux-roues, Bosch espère atteindre un chiffre d’affaires avoisinant le milliard d’euro d’ici à 2020.

Bosch propose des technologies pour connecter les deux-roues.
Bosch propose des technologies pour connecter les deux-roues.

« Nous visons un milliard d’euros de chiffre d’affaires en 2020 avec nos technologies pour deux-roues. » L’ambition de Bosch est claire, dans les propos de Dirk Hoheisel, membre du directoire de Bosch. Pour y parvenir, l’équipementier compte bien s’appuyer sur ce qu’il sait faire de mieux dans le département dédié aux deux-roues : le développement des technologies de sécurité.

D’ailleurs, depuis sa création au Japon en avril 2015, le chiffre d’affaires lié aux technologies pour les deux-roues est en hausse de plus de 20 %. Et ses effectifs ont triplé en un an. Selon Bosch, cette belle croissance est due à la richesse de sa gamme de produits. L’équipementier commercialise des technologies d’injection à commande électronique, des solutions d’interconnexion intelligentes, un assistant d’angle mort, des instruments d’affichage ou encore l’ABS.

Plus de deux millions d’ABS fabriqués

Dès 2017, les deux-roues de plus de 125 cm3 nouvellement immatriculés dans l’Union européenne devront être équipés d’un système d’antiblocage des roues. Au Japon, cette obligation s’appliquera en octobre 2018. Depuis 1995, Bosch a fabriqué plus de deux millions d’ABS pour motos. Cette année, l’entreprise va d’ailleurs lancer une variante adaptée aux pays émergents. « Sa compacité et son faible poids de 450 grammes facilitent l’intégration du système par les constructeurs, même sur le marché des très petites motos, qui est très sensible au prix », précise Bosch.

JPEG - 741.5 ko
Pour les plus grosses motos, l’équipementier a également développé une technologie qui s’apparente à l’ESP. Le système détecte l’inclinaison du véhicule et adapte les interventions électroniques (freinage, accélération) à la situation, ce qui empêche tout glissement ou redressement lors d’un freinage en courbe. Bosch vient également de lancer son premier assistant d’angle mort, permettant, à l’aide de capteurs à ultrasons, de détecter et signaler tout danger de part et d’autre du véhicule lors d’un changement de voie.

Bosch intègre la solution eCall

La société propose aussi deux solutions de connectivité : l’une permettant de connecter le deux-roues au smartphone pour piloter des applications, l’autre de le connecter au cloud autorisant la fonction d’appel d’urgence automatique eCall. Pour le moment, ce système n’est pas obligatoire sur les deux-roues. Il le deviendra dès avril 2018 pour les nouvelles homologations de véhicules particuliers et d’utilitaires légers jusqu’à 3,5 t.

Le système connecté au cloud peut donner au motard des informations sur la route, tels que les tronçons potentiellement dangereux. Il peut également aider à tracer les deux-roues volés.

Mots clefs associés à cet article : Moto, Véhicules connectés

Voir aussi :

Recherche
Guide Fiscal 2016

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2016, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2016
COMMANDER