Bénéfice record pour PSA en 2016

Publié le par

Le bénéfice net du groupe PSA est passé de 899 millions d’euros en 2015 à 1,7 milliard en 2016, soit presque le double.

Le groupe PSA se fixe comme objectif une croissance de 10 % de son chiffre d'affaires d'ici à 2018.
Le groupe PSA se fixe comme objectif une croissance de 10 % de son chiffre d'affaires d'ici à 2018.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes. Pour la troisième année consécutive, le groupe PSA affiche une croissance sur trois niveaux : + 6 % de la marge opérationnelle courante de la division automobile, + 5,8 % du nombre de ventes de véhicules, et une croissance financière nette. Pour Carlos Tavares, le président du directoire du groupe PSA, c’est une première année réussie pour son plan « Push to Pass ». Un plan lancé sur la période 2016-2021 et qui fait référence au sport automobile ; plus précisément à un bouton situé sur le volant qui permet de libérer une réserve de puissance supplémentaire le temps d’un dépassement.

La barre haute pour les prochaines années

Et ce plan semble porter ses fruits : le résultat net part du groupe est de 1,730 milliard d’euros contre 899 millions en 2015, soit une augmentation de 92,43 %. « Ces résultats démontrent notre capacité à réaliser de manière récurrente d’excellentes performances dans un environnement adverse », se félicite Carlos Tavares. Première depuis 2011, au mois de mai 2017 le groupe va même proposer au vote le versement d’un dividende de 0,48 euro par action lors de l’assemblée générale.

De bons résultats qui encouragent PSA à placer la barre haut pour ses objectifs suivants : une croissance de 10 % du chiffre d’affaires entre 2015 et 2018, avec 15 % supplémentaires d’ici à fin 2017. Un futur qui pourrait être lié au potentiel rachat d’Opel par le groupe dans les prochaines années.

Mots clefs associés à cet article : PSA, PSA Peugeot Citroën

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
Guide Fiscal 2017

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2017, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2017
COMMANDER