Belib’, le nouveau coup de pouce de Paris en faveur de l’électrique

Publié le par

Quatre-vingt-dix bornes munies de trois points de charge, dont un accéléré, seront implantées dans les rues de la capitale d’ici à la fin de l’année 2016.

Belib' se composera de 270 points de charge en fin d'année.
Belib' se composera de 270 points de charge en fin d'année.

Avec Belib’, un service inauguré ce jour par Christophe Najdovski, l’adjoint d’Anne Hidalgo en charge des transports, la Mairie de Paris complète son dispositif destiné aux adeptes de la mobilité électrique. Il est ici question d’un réseau public de recharge indépendant du réseau Autolib’ qui se composera de 60 bornes d’ici au mois d’avril et de 90 bornes d’ici à la fin de l’année 2016.

Chaque borne se composera de deux points de charge de 3 kW (recharge normale) et d’un point de charge de 22 kW (recharge accélérée). Christophe Najdovski précise que « tous les véhicules électriques pourront être chargés via les bornes, quel que soit leur type – voiture, camion de livraison, deux-roues –, leur marque, la puissance de recharge ou le type de prise ». Les détenteurs d’un véhicule électrique peuvent d’ores et déjà tester ce service en se rendant place Saint-Gervais, à deux pas de l’Hôtel de Ville, où a été installée la première borne.

Gratuité la nuit pour la recharge normale

JPEG - 457.2 ko
Les bornes disposent de trois points de charge.
L’accès aux stations se fera à l’aide d’un badge délivré après inscription des utilisateurs sur le site web dédié à Belib’ moyennant 15 euros. Quant aux recharges, elles seront payantes ou gratuites selon l’heure d’utilisation et le type de charge souhaité (cf. tableau). Une partie des bornes sera installée sur des places de livraison afin d’inciter les professionnels à rouler en fourgons électriques. Christophe Najdovski rappelle au passage que l’objectif de la Mairie de Paris est que 100 % des livraisons du dernier kilomètre se fassent en « non-diesel » et de préférence en tout électrique d’ici à 2020.

Le coût total de ce nouveau service Belib’ s’élève à 10,4 millions d’euros. Il a reçu le soutien financier de la région Île-de-France à hauteur de 1,2 million d’euros et de l’Ademe à hauteur de 1,875 million d’euros. La gestion globale du dispositif a été confiée jusqu’à fin novembre 2016 à Sodetrel, et l’installation des bornes est l’œuvre de Lafon Technologies.

La Ville de Paris a lancé en parallèle une réflexion avec le STIF, le Syndicat des transports d’Île-de-France, afin que le service Belib’ soit intégré au passe Navigo. Elle compte en outre engager un travail avec les acteurs de la mobilité électrique pour permettre à chaque usager de recharger son véhicule sur n’importe quelle borne partout en France et dans les pays européens.

Tarifs Belib’ :
En journée (8 h 00 - 20 h 00)De nuit (20 h 00 - 8 h 00)
Recharge normale (3 kW) 1 €/heure Gratuit
Recharge accélérée (22 kW) 0,25 € par quart d’heure, soit 1 €/heure

Au-delà de la première heure :
2 € les 15 premières minutes supplémentaires,
puis 4 € le quart d’heure
0,25 € par quart d’heure soit 1 €/heure

Au-delà de la première heure :
2 € les 15 premières minutes supplémentaires,
puis 4 € le quart d’heure

Mots clefs associés à cet article : Véhicule électrique, Véhicule hybride, Borne de recharge

Voir aussi :

Recherche
Guide Fiscal 2016

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2016, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2016
COMMANDER