BMW s’invite sur de nouveaux segments

Publié le par

JPEG - 35.7 ko
BMW ne cède pas un pouce de terrain à ses rivaux premium. La marque à l’hélice vient de dévoiler coup sur coup deux modèles lui ouvrant les portes de nouveaux segments. Il y a tout d’abord la Série 4 Gran Coupé, la concurrente désignée de l’Audi A5 Sportback. Ce coupé 4 portes, long de 4,63 m, affiche les mêmes dimensions que la version coupé. La seule évolution visible, hormis l’apparition de deux portes supplémentaires, est localisée au niveau du toit. Celui-ci est plus haut de 12 mm, et sa ligne est prolongée de 112 mm afin d’offrir un meilleur confort aux occupants arrière. BMW annonce en prime un volume de coffre légèrement plus vaste (480 litres).
La Série 4 Gran Coupé est proposée en quatre motorisations conformes à la norme Euro 6. En essence, on retrouve le six-cylindres en ligne de 3.0 l développant 306 ch (189 g/km), qui propulse la 435i, et le 2.0 l de 245 ch (154 g/km), qui anime la 428i. En diesel, la gamme est composée de la 418d (143 ch – 119 g/km) et de la 420d (184 ch – 124 g/km). Dès le lancement, la BMW 428i Gran Coupé et la BMW 420d Gran Coupé peuvent recevoir, sur demande, la transmission intégrale intelligente BMW xDrive. De même, toutes les motorisations peuvent être accouplées à une boîte automatique à huit rapports ou à une boîte automatique Sport à huit rapports permettant de passer les rapports manuellement grâce à des palettes au volant. Les tarifs débutent à 37 700 euros.

La Série 2 Active Tourer abandonne la propulsion

JPEG - 40.4 ko
JPEG - 34.7 ko
La seconde nouveauté que s’apprête à exposer la marque à l’hélice au prochain Salon de Genève est la Série 2 Active Tourer. On change radicalement de registre puisque ce modèle est amené à chasser sur les terres de la Mercedes-Benz Classe B. Ce monospace compact présente une caractéristique inédite pour une BMW : il s’agit d’une traction. Mais les clients se soucieront certainement plus du volume offert par ce véhicule. Sur ce point, la Série 2 Active Tourer devrait tirer son épingle du jeu avec un volume de coffre oscillant entre 468 et 1 510 litres et une banquette arrière rabattable et fractionnable de série selon un rapport de 40/20/40. Elle peut également être coulissante, mais il s’agit d’une option.
Côté moteurs, un nouveau trois-cylindres essence de 136 ch équipe la 218i. Il est homologué à 115 g/km de CO2 et 4,9 l/100 km. Mais le gros des demandes devrait concerner le 218d (150 ch – 109 g/km), unique version diesel disponible au lancement. La gamme sera complétée à l’automne avec les versions 216d et 220d.

Mots clefs associés à cet article : BMW

Voir aussi :

Recherche
Guide Fiscal 2016

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2016, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2016
COMMANDER