BMW met en production son scooter C-Evolution

Publié le par

BMW met en production son scooter C-Evolution

Malgré les mauvais chiffres du premier trimestre 2014 sur les véhicules (VP et VUL) électriques, l’électromobilité s’installe petit à petit dans tous les modes de transport. Et même si ce n’est pas là une première, car il existe déjà un certain nombre de modèles de deux-roues électriques, BMW vient compléter l’offre avec son scooter C-Evolution. Il y a peu, le constructeur avait annoncé la mise en production de son nouveau modèle de la gamme C, le C-Evolution, décrit comme un maxi scooter 100 % électrique. Et c’est à Berlin que le constructeur allemand a choisi d’implanter sa nouvelle usine. Le scooter y est assemblé sur une ligne de production de 800 m2 et par des techniciens spécialement formés pour le travail sur les équipements haute tension. Les batteries qui seront installées sur le deux-roues sont de fabrication maison. Ce sont en réalité les mêmes que celles montées sur la fameuse i3.

Au total, ce ne sont pas moins de 3 modules à 12 cellules de 60 Ah qui sont logés dans l’engin. L’énergie développée alimente un groupe motopropulseur d’une puissance nominale de 11 kW et maximale de 35 kW. Grâce à ces caractéristiques, le C-Evolution peut aller jusqu’à 120 km/h (vitesse bridée électroniquement). En prenant en compte son poids de 260 kg, BMW lui promet une autonomie de 100 kilomètres. Un chiffre qui pourrait être augmenté de 10 à 20 %, selon la marque, grâce à la récupération d’énergie obtenue au freinage et à la décélération. Sur une prise domestique classique de 220 V et avec un courant de 12 A, la recharge complète de la batterie prend environ 4 heures.
Comme certains véhicules, ce nouveau scooter sera équipé de plusieurs modes de conduite. Ainsi, le choix Road lui offre la puissance d’accélération maximale et environ 50 % de récupération en décélération puis maximale au freinage. En sélection Éco Pro, démarrage, relance et consommation d’énergie sont limités, alors que la régénération est maximale. En mode Sail, le C-Evolution continue en roue libre et presque sans couple de freinage lorsque le pilote coupe les gaz. Pour une conduite particulièrement vive, la pleine accélération est associée à une récupération cinétique intense en mode Dynamic. Les performances offertes par le C-Evolution sont comparables à celles d’un Vectrix (autre scooter électrique d’origine américaine). Mais cette caractéristique chez BMW est coûteuse, ce qui place le C-Evolution dans le haut de gamme. Il vous en coûtera ainsi 15 400 euros pour être l’heureux propriétaire de ce modèle. Le constructeur allemand prévoit aussi de le proposer en leasing, à partir de 338 euros par mois. À noter que ce scooter zéro émission devrait être disponible en France dans le courant du deuxième trimestre 2014, c’est-à-dire tout bientôt…
Source : http://wehicles.com

Mots clefs associés à cet article : BMW, Scooter

Voir aussi :

Recherche
Guide Fiscal 2016

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2016, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2016
COMMANDER