Avec Hyundai, la Manche roule à l’hydrogène

Publié le par

Le territoire de la Manche semble bien être conquis par l’hydrogène. Après un premier achat de véhicules utilitaires, le conseil départemental de la Manche complète sa flotte électrique par cinq véhicules légers Hyundai, les SUV ix35 Fuel Cell.

Le ix35 Fuel Cell, vendu à 66 000 euros.
Le ix35 Fuel Cell, vendu à 66 000 euros.

Dans son plan de mobilité autour de l’hydrogène, le département de la Manche investit. Le conseil départemental a souhaité enrichir sa flotte d’utilitaires électriques par des véhicules légers. En décembre 2015, Hyundai livrera cinq ix35 Fuel Cell à la collectivité territoriale. Hyundai Motor a été le premier constructeur à produire en série des véhicules électriques alimentés par hydrogène.

Le ix35 Fuel Cell est un SUV électrique équipé d’une pile à combustible qui alimente son moteur électrique 100 kW (136 ch). L’hydrogène est son carburant. Mélangé à la pile à combustible, il entraîne une réaction qui produit de l’électricité et un seul rejet : de la vapeur d’eau. Le véhicule peut rouler jusqu’à 160 km/h et parcourir 600 kilomètres avec une seule recharge d’hydrogène (qui prend 3 minutes). Le ix35 Fuel Cell est facturé 66 000 euros.

La pile à combustible a été mise au point par le constructeur Hyundai et développée par l’Eco Technology Research Institute en Corée.

Un réseau de stations hydrogène

JPEG - 80.6 ko
Récemment, la Commission européenne et les États membres de l’Union européenne ont octroyé une subvention de 4 millions d’euros au projet de la Basse-Normandie « EAsHyMob ». Celui-ci est mené par l’entreprise Symbio FCell et soutenu par l’association Énergie Hydro Data 2020. Le projet permettra à l’horizon 2018 d’implanter 15 stations de recharge à hydrogène sur le territoire bas-normand.

Mots clefs associés à cet article : Hyundai, SUV, Hydrogène

Voir aussi :

Recherche
Guide Fiscal 2016

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2016, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2016
COMMANDER