Augmentation de la TICPE programmée pour 2015 et 2016

Publié le par

Avec la scandaleuse affaire de l’écotaxe, le gouvernement a gaspillé au moins 834 Millions €. Et il faut désormais régler la facture, et sous la pression de Segolène Royale pour les écologistes, ce seront exclusivement les contribuables roulant au Diesel qui vont être mis à contribution, ceci pour leur faire comprendre au passage que le diesel, après avoir été encouragé depuis des décennies en France, va maintenant être progressivement pénalisé…

Augmentation de la TICPE programmée pour 2015 et 2016

La Taxe Intérieure sur la Consommation des Produits Energétiques, ou TICPE, a été augmentée de 2 centimes par litre pour le Diesel au 1er Janvier 2015. Cela doit rapporter 807 Millions d’Euros en 2015 ...et autant les années suivantes.
Comme la TVA s’applique aussi sur la TICPE, se rajoutent mécaniquement 0.4 c/litre, soit + 161 Millions d’Euros pour l’État au passage. En plus de cela, la TICPE augmente également pour baser son calcul sur le contenu en dioxyde de carbone (CO2) lié à la combustion des produits énergétiques. Jusqu’à présent l’écart de taxe entre le Gazole et le Sans Plomb était de 0.21 €/litre en 2014. En 2015, cet écart sera de 0.18 €/litre et en 2016 seulement de 0.15 €/litre…

Le prix du Diesel se rapproche du prix de l’essence

Le gazole coûtait historiquement jusqu’à - 0.25 €/litre que le Sans Plomb. Depuis 2010, cet écart a diminué pour se situer autour de 0.20 €.On constate que l’écart du prix à la pompe correspond à peu de chose près à l’écart de taxes. Donc en 2016 cet écart devrait diminuer et être très proche de 0.15 €/litre. Ainsi pour 20 000 km parcourus par an et une consommation de 6 l aux 100 km, le Diesel économise :
- à - 0.25 € par litre, un gain de 300 € par an soit 1 500 € sur 5 ans,
- à -0.20 € par litre, le gain n’est plus que de 240 € par an soit 1 200 € sur 5 ans.
- à - 0.15 € par litre, le gain n’est plus que de 180 € par an soit 900 € sur 5 ans.
- et à - 0.10 € par litre, le gain n’est plus que de 120 € par an soit 600 € sur 5 ans.
Il va donc devenir de plus en plus difficile de rentabiliser l’achat d’un véhicule Diesel, d’autant plus que 70 % des possesseurs de diesel ne le rentabilise déjà pas en 2014… Messieurs les gestionnaires de parc et les loueurs, il va bien falloir choisir désormais vos motorisations sous peine de non rentabilité du Diesel et surtout des VR à 3 ou 4 ans qui risquent de s’effondrer… Tout dépendra alors du marché du V.O. et de la difficulté ou non découler ces diesels.

Tendance haussière des prix des carburants

La tendance de fond sur les prix des carburants est fortement haussière, avec environ + 5 % par an. Les fortes variations du prix du pétrole génèrent cependant une dispersion importante autour de cette tendance. Ce fut le cas mi-2008 avec une envolée des prix puis un ajustement à la baisse tout aussi brutal. Le deuxième semestre 2014 voit lui un efffondrement des prix. Cela devrait toutefois rester ponctuel et il est fort probable que les prix vont repartir à la hausse à moyen terme.

Recherche
Guide Fiscal 2016

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2016, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2016
COMMANDER