Audi quattro ultra, la transmission intégrale intelligente

Publié le par

Audi a développé une nouvelle transmission intégrale quattro ultra intelligente. Une première version sera disponible sur la nouvelle Audi A4 allroad quattro mi-2016.

Cette nouvelle transmission intégrale a été allégée de 4 kg.
Cette nouvelle transmission intégrale a été allégée de 4 kg.

Le système de transmission intégrale quattro d’Audi évolue. Élément phare de la marque (7 millions de véhicules ont été produits avec le système en vingt-six ans), le quattro s’adapte au futur de l’automobile en devenant intelligent.

L’objectif de ce développement est de proposer un système de transmission intégrale plus efficace sans répercussion sur la puissance ou le dynamisme de conduite. En moyenne, précise la marque, les véhicules testés avec cette nouvelle technologie consommeraient 0,3 l/100 km de moins que ceux équipés de la transmission classique. Ces tests ont été effectués en situation de trafic urbain à Ingolstadt (Allemagne).

Une transmission intégrale adaptative

Audi a développé une transmission quattro intelligente fonctionnant de manière prédictive grâce à une gamme étendue de capteurs et analysant en continu les données de conduite, l’état de la route et le comportement du conducteur. Toutes les 10 millisecondes, le système acquiert et analyse les données venant d’unités de contrôle telles que l’angle de braquage, l’accélération latérale ou encore le couple. L’activation de la transmission se fait en trois étapes : proactive, prédictive et réactive.

Dans l’étape prédictive, l’unité de contrôle utilise les données récoltées par les systèmes connectés du véhicule. Elle sait par exemple à quel moment l’intérieur du pneu avant atteint sa limite d’adhérence dans les virages rapides. Si une roue s’en approche, la transmission intégrale s’active. L’étape prédictive se base sur les données de conduite (mode sélectionné, détection de remorque, état de l’ESC, etc.). Dans la dernière étape, le système réagit aux changements soudains du coefficient d’adhérence.

À noter que, lorsque le fonctionnement est standard, c’est-à-dire sans risque de patinage, le nouveau quattro met à profit les avantages de la traction avant. La transmission intégrale est toujours désactivée lorsqu’elle n’est pas nécessaire mais reste disponible en permanence. Ce qui réduit la consommation de carburant par rapport à un modèle équipé d’un système à traction intégrale.

Une technologie en veille permanente

Lorsque le système est actif, il remonte et analyse les données provenant du véhicule et de son environnement extérieur pour distribuer de façon optimale la puissance entre les essieux. En se connectant à l’Audi drive select, le conducteur peut ajuster les propriétés de ses roues motrices en fonction de ses besoins. Différents modes, comme automatique ou dynamique, sont disponibles.

Le conducteur peut également faire le choix de désactiver le système de transmission intégrale. En revanche, le système détermine la vitesse à laquelle le double embrayage peut activer la technologie. Lorsque le système se met en mode traction, l’embrayage avant – un embrayage multidisque – déconnecte l’arbre de transmission. Un découplage intégré dans le différentiel de l’essieu arrière s’ouvre, annihilant la principale consommation d’énergie de la partie arrière de la transmission. À noter également que cette nouvelle transmission a été allégée de 4 kg grâce à ses nouveaux composants techniques.

Cette nouvelle technologie quattro sera proposée sur la prochaine Audi A4 allroad quattro S tronic mi-2016.

Mots clefs associés à cet article : Audi, Nouvelles technologies

Voir aussi :

Recherche
Guide Fiscal 2016

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2016, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2016
COMMANDER