Association Prévention Routière : une enquête alarmante

Publié le par

Association Prévention Routière : une enquête alarmante

L’Association Prévention Routière vient de révéler les résultats de son enquête menée au niveau national en 2014. Et ses résultats sont pour le moins étonnants, pour ne pas dire inquiétants. En effet :

- 61 % des répondants à l’enquête avouent se sentir souvent en insécurité sur les routes, 26 % déclarent l’être parfois et 13 %, jamais. Ce qui signifierait que plus de la moitié des automobiles rouleraient la peur au ventre… Cela paraît très exagéré car, même si l’on considère toujours que ce sont surtout les autres qui sont dangereux, les incivilités routières, bien que fréquentes, ne nous semblent pas aussi nombreuses que cela. Par ailleurs :
- 50 % se disent parfois inquiets avant de prendre la route et 41 % souvent ;
- plus de 70 % des interrogés ont déjà été touchés au moins une fois par un accident, 30 % plusieurs fols et 26 % jamais ;
- 53 % évitent certains itinéraires qu’ils considèrent comme dangereux, la faute en revenant, selon les sondés, aux pouvoirs publics qui « devraient mieux répondre aux demandes des usagers », et ce à raison de 88 % d’entre eux. Il est vrai en effet que les infrastructures sont très dégradées et que la signalisation au sol a quasi disparu dans plein d’endroits, notamment accidentogènes.
- 72 % considèrent qu’il y a encore trop d’excès de vitesse et les trois comportements au volant jugés comme les plus dangereux sont, dans l’ordre : conduire sous l’influence de drogues, boire puis conduire, puis téléphoner au volant. Reste que certains combinent les deux premiers critères, c’est dire s’ils sont plus que dangereux !
- Enfin 95 % des sondés sont favorables à une éducation routière pour les jeunes au lycée. Nous ajouterons dès le collège, au même titre d’ailleurs que l’instruction civique !

Recherche
Guide Fiscal 2016

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2016, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2016
COMMANDER