Arval négocie le rachat de GE Capital Fleet Services en Europe

Publié le par

La flotte gérée par Arval pourrait passer à 900 000 véhicules.
La flotte gérée par Arval pourrait passer à 900 000 véhicules.

BNP Paribas s’apprête à renforcer ses positions dans l’univers de la location en longue durée de véhicules. La banque annonce aujourd’hui la signature par sa filiale Arval d’une lettre d’intention avec GE Capital portant sur le projet d’acquisition de son activité européenne de gestion de flotte automobile, GE Capital Fleet Services.

Ce projet d’acquisition porte sur un périmètre de 160 000 véhicules répartis dans 12 pays européens, dont les trois quarts sont localisés en France (62 812 véhicules fin 2014), en Allemagne et au Royaume-Uni. Cela représente près de 2,4 milliards d’euros d’actifs au premier trimestre 2015.

La flotte gérée par Arval s’élève à ce jour à plus de 725 000 véhicules dans le monde. Avec ce possible rachat, le loueur pourrait donc en recenser près de 900 000, sans compter les actifs de ses partenaires internationaux.

« Ce projet s’inscrit dans une transaction plus globale selon laquelle Element Financial, partenaire majeur d’Arval en Amérique du Nord, devrait racheter l’activité de GE Capital Fleet Services aux États-Unis, au Mexique, en Australie et en Nouvelle-Zélande », annonce le communiqué de BNP Paribas. Arval et Element Financial sont en position de devenir les leaders mondiaux de la LLD avec une flotte de plus de 3 millions de véhicules dans une quarantaine de pays.

Ce projet d’acquisition devrait être finalisé au quatrième trimestre 2015, sous réserve de la signature des versions finales des contrats après consultation des partenaires sociaux et de l’obtention des autorisations réglementaires nécessaires.

Mots clefs associés à cet article : Arval, GE Capital Fleet Services, LLD

Voir aussi :

Recherche
Guide Fiscal 2016

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2016, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2016
COMMANDER