Arval, le cap du million de véhicules loués en vue

Publié le par

Après un cru 2015 exceptionnel, le loueur en longue durée aborde 2016 avec confiance. Sa flotte devrait dépasser dans les mois qui viennent les 995 000 véhicules loués dans le monde.

Arval gère à ce jour 950 000 véhicules dans 28 pays.
Arval gère à ce jour 950 000 véhicules dans 28 pays.

Arval a été le grand animateur du marché de la location en longue durée en 2015 avec, entre autres, le rachat des activités de GE Capital Fleet Services en Europe. Cette acquisition a permis au loueur d’intégrer 160 000 véhicules supplémentaires à sa flotte et de consolider ainsi sa présence dans 11 pays. La filiale de BNP Paribas a mis la main sur 57 435 véhicules en France, 43 104 en Allemagne, 27 380 au Royaume-Uni, 9 804 en Italie ou encore 6 802 en Belgique. À cela s’ajoute une présence inédite en Suède, où GE louait 3514 véhicules.

Arval a réalisé en parallèle une croissance organique plus élevée que prévu. Le loueur tablait sur une progression de sa flotte louée de 6 % en 2015. Celle-ci s’est finalement accrue de 8,3 % pour atteindre 785 000 véhicules dans le monde, hors GE. Quelques locomotives ont tiré l’entreprise vers le haut comme le Royaume-Uni, l’Europe centrale (République tchèque, Hongrie, Roumanie, Slovaquie), la Turquie, la Suisse, la Finlande, le Danemark et le Luxembourg. Tous ces pays se sont signalés par une croissance à deux chiffres. La filiale française a elle aussi connu une année globalement positive en enregistrant une croissance de sa flotte louée de 5 %. Elle gérait ainsi 220 755 véhicules fin 2015.

Avec l’acquisition de GE, le loueur en longue durée est à présent à la tête d’une flotte de près de 950 000 véhicules répartis dans 28 pays. L’entreprise n’en a d’ailleurs pas terminé avec ses opérations extérieures. Elle a dernièrement signé un accord avec Empresas Relsa en vue de renforcer sa présence au Chili, au Pérou et surtout au Brésil. Le joint-venture Arval Jiutong en Chine a également été finalisé en cours d’année.

Une croissance de 5 % en 2016

Le premier marché d’Arval demeure la France, où sa flotte s’élève aujourd’hui à près de 280 000 véhicules, en incluant le parc de GE. Le loueur revendique par ailleurs la place de numéro un de la LLD en Europe avec une part de marché de 12 % et même le statut de numéro un mondial grâce à son alliance avec Element Financial. Les deux acteurs gèrent une flotte de plus de 3 millions de véhicules répartis dans 47 pays.

JPEG - 1.1 Mo
François-Xavier Castille, directeur général d’Arval France.

Pour 2016, le mot d’ordre est la consolidation. « Être numéro un du marché n’est pas une fin en soi. C’est un challenge. Nous devons être exemplaires en termes de qualité de service et continuer à nous différencier grâce à notre esprit d’innovation » affirme Philippe Bismut, le P-DG d’Arval. Le loueur table néanmoins sur une croissance de sa flotte de 5 %, ce qui porterait à 995 000 le nombre de véhicules gérés dans le monde en fin d’année. La barre du million d’unités en toute proche.
En ce qui concerne la filiale française dirigée par François-Xavier Castille, les ambitions sont mesurées. « Après cette très belle année 2015, nous entendons poursuivre nos efforts et atteindre 2 % de croissance fin 2016 », précise le responsable.

En France comme à l’international, Arval compte grignoter des parts de marché grâce à son service de télématique embarquée Arval Active Link, à son offre de fleet management Arval Outsourcing Solutions, à sa filiale SME Solutions dédiée aux PME et au réseau bancaire BNP Paribas.

Mots clefs associés à cet article : Arval, GE Capital Fleet Services, LLD

Voir aussi :

Recherche
Guide Fiscal 2016

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2016, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2016
COMMANDER