Arval a brillé en 2014 et vise 800 000 véhicules en 2016

Publié le par

Tous les signaux sont au vert pour Arval. Le loueur en longue durée communique une progression de 6 % de sa flotte louée au niveau mondial en 2014, à 725 000 véhicules. L’objectif initial était de réaliser une croissance de 4 %. Exception faite de l’Allemagne et de la Grèce, la filiale de BNP Paribas renforce ses positions dans l’ensemble des pays où elle est présente.

Les progressions les plus significatives concernent le Royaume-Uni (102 740 véhicules, + 15 %), la Turquie (13 220 véhicules, + 27 %), le Brésil (16 250 véhicules, + 18 %), la Roumanie (6 150 véhicules, + 26 %), la Russie (7 790 véhicules, + 13 %), la Hongrie (3 850 véhicules, + 21 %) ou encore le Maroc (6 108 véhicules, + 11 %). Dans le détail, le loueur a acheté 223 000 véhicules en 2014 et en a revendu 184 000.

Pour Philippe Bismut, le CEO d’Arval, « ces bons résultats sont le fruit des chantiers stratégiques qui ont été engagés depuis deux ans. Nous avons fidélisé nos clients en prenant mieux en compte leurs préoccupations grâce aux account team et à des programmes tels qu’Arval Smart Experience. » L’ambition d’Arval est à présent d’atteindre la barre des 800 000 véhicules gérés avant fin 2016.

Parc de nouveau en croissance en France

JPEG - 161.4 ko
La place forte du loueur demeure bien entendu le marché français avec une flotte de 210 970 véhicules. Pour la première fois depuis 2008, ce chiffre est à la hausse : + 3 %. En 2014, Arval France a acheté 62 000 véhicules et en a revendu 56 000. Cette croissance a été portée par le secteur des TPE et PME, en progression de 5 % à 60 000 véhicules. Les grands comptes ont également apporté leur contribution avec une hausse de 2 %. Ils représentent le gros des troupes avec 136 000 véhicules. Le secteur public, géré par l’unité Public LLD, représente quant à lui 15 000 véhicules.

Les dirigeants d’Arval France se félicitent de l’accueil réservé à ses nouveaux services, comme les offres packagées pour les PME, le service de location de moyenne durée allant de 1 à 24 mois (2 300 véhicules en parc), le nouveau service de télématique et enfin le webstore, qui permet d’effectuer des cotations en temps réel (1 200 devis par mois).

Le loueur compte poursuivre sur cette dynamique en 2015. Son ambition est de monter à 217 000 véhicules en parc, ce qui équivaut à une croissance de l’ordre de 3 %. François-Xavier Castille, le directeur général d’Arval France, estime que les entreprises ont aujourd’hui « tout intérêt à opter pour la location en longue durée en raison des taux d’intérêt historiquement bas. Ce serait une absurdité économique de ne pas en profiter. C’est pour nous une opportunité de continuer à convertir de nouvelles entreprises à la LLD ».

Mots clefs associés à cet article : Arval, LLD

Voir aussi :

Recherche
Guide Fiscal 2016

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2016, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2016
COMMANDER