Artisans, les hauts et les bas de 2013

Publié le par

Artisans, les hauts et les bas de 2013

Selon l’Observatoire de la petite entreprise “FCGA - Banque Populaire” qui a étudié Secteur par secteur, profession par profession, ci-dessous un rapide résumé du tour d’horizon des « tops » et des « flops » des petites entreprises de l’artisanat, du commerce et des services en 2013.
Du côté des tops : et sur la plus haute marche du podium : les librairies indépendantes (+ 8 %), devant les entreprises de terrassement et travaux publics (+ 6,2 %), puis les carrossiers automobiles (+ 5,7 %)…
Et des flops : les prothésistes dentaires (- 12 %), les entreprises de carrelage et de faïence (- 7,4 %) et puis le commerce de cycles et scooters (- 6,4 %).
Et d’une manière plus générale, même si l’indice moyen d’activité des petites entreprises s’améliore (- 0,1 %, contre - 2 % en 2012), ces dernières ne parviennent toujours pas à retrouver un niveau de croissance suffisant pour relancer la machine économique. La reprise enregistrée dans l’artisanat du bâtiment n’a pas l’effet d’entraînement escompté sur les autres secteurs d’activité. Encore trop faible, elle ne joue aucun rôle moteur. Sur les 12 familles professionnelles étudiées dans l’enquête de la FCGA, sept améliorent leurs performances et cinq enregistrent un chiffre d’affaires en recul. L’examen comparatif détaillé des 56 professions passées au crible des statisticiens de la FCGA met cependant en lumière des disparités importantes, parfois au sein d’un même secteur d’activité. Quatre secteurs améliorent leurs performances  :
- Les services : + 3,1 % (contre - 1,4 % en 2012),
- Les entreprises de parcs et jardins : + 2,2 % (contre + 1,9 % en 2012),
- L’artisanat du bâtiment : + 1,6 % (contre - 4,8 % en 2012),
- Le commerce de détail alimentaire : + 1,4 % (contre + 0,6 % en 2012) ;

Trois secteurs améliorent relativement leurs performances, mais affichent une activité toujours négative avec un taux inférieur à l’indice moyen enregistré en 2013 (- 0,1 %), il s’agit  :
- Des cafés, hôtels, restaurants : - 1,4 % (contre - 1,7 %),
- De la beauté-esthétique : - 0,4 % (contre - 1,2 %),
- De l’équipement de la maison : - 3,9 % (contre - 4,4 % en 2012).

Cinq secteurs affichent un chiffre d’affaire en recul :
- L’équipement de la personne : - 4,3 % (contre - 2,0 % en 2012),
- La vente et réparation automobile : - 3,2 % (contre - 0,3 % en 2012),
- La culture et les loisirs : - 1,6 % (contre - 0,1 % en 2012),
- Les métiers de la santé : - 0,9 % (contre (- 0,7 % en 2012),
- Les transports : + 0,3 % (contre + 0,8 % en 2012).
Source FCGA (Fédération des centres de gestion agréés).

Mots clefs associés à cet article : TPE

Voir aussi :

Recherche
Guide Fiscal 2016

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2016, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2016
COMMANDER