Après l’écotaxe, voici le péage de transit poids lourds !

Publié le par

Après l'écotaxe, voici le péage de transit poids lourds !

Surprise, au 1er janvier 2015, l’écotaxe poids lourds qui ne verra jamais le jour sera remplacée par un péage de transit poids lourds.

Le ministère de l’Écologie et du Développement durable a annoncé au printemps l’instauration d’un péage de transit pour les poids lourds sur les itinéraires de grand transit, qui supportent un trafic supérieur à 2 500 poids lourds par jour. Alors que l’écotaxe, qui devait entrer en vigueur au début de l’année, concernait plus de 15 000 kilomètres du réseau routier national, le nouveau dispositif devrait lui couvrir 4 000 kilomètres de réseau et certaines routes alternatives départementales.
D’après la carte publiée par le ministère des Transports, les grands itinéraires traversant le pays sans péage, ainsi que des barreaux routiers parallèles aux autoroutes à péage tels que la RN4 entre Paris et l’est de la France, et la RN 10 entre Bordeaux et Poitiers, sont concernés. En outre, et dans le but d’éviter le report de trafic vers les réseaux locaux et les communes qu’ils traversent, environ 200 kilomètres de routes locales seront incluses dans le réseau : la route départementale 83 en Alsace, le périphérique parisien, un tronçon de la route Centre-Europe-Atlantique (RCEA). Le péage de transit poids lourds sera basé sur une tarification modulée en fonction des kilomètres parcourus et du niveau de pollution des poids lourds.
Le barème devrait reposer sur un taux moyen de 13 centimes d’euro par kilomètre, et dépendra du niveau d’émissions et du nombre d’essieux du véhicule. En outre, le taux de majoration applicable aux trajets nationaux et inter-régionaux devrait être de l’ordre de 2 % pour le péage de transit poids lourds (contre 5,2 % dans l’ancien système écotaxe). Les poids lourds supérieurs à 3,5 t seront concernés, et l’entrée en vigueur se fera au 1er janvier 2015, après trois mois de marche à blanc sans facturation (donc, à partir du 1er octobre 2014). À noter que ces dispositions ont été confirmées par l’article 16 de la première loi de finances rectificative pour 2014.
Source : Net-Iris

Recherche
Guide Fiscal 2016

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2016, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2016
COMMANDER