Alfa Romeo Giulia, trois moteurs inédits

Publié le par

Alfa Romeo a dévoilé la gamme de sa nouvelle Giulia lors du Salon de Genève 2016. Elle sera proposée en trois motorisations inédites.

Alfa Romeo a eu recours à des matériaux ultralégers pour sa Giulia.
Alfa Romeo a eu recours à des matériaux ultralégers pour sa Giulia.

C’est à l’occasion du Salon de Genève qu’Alfa Romeo a dévoilé la gamme de sa nouvelle Giulia. Avec ce nouveau modèle, la marque fait la part belle à l’allègement et aux systèmes d’assistance au conducteur.

Alfa Romeo a eu recours à des matériaux ultralégers pour sa Giulia, notamment à la fibre de carbone, à l’aluminium et aux composés d’aluminium ainsi qu’au plastique. Côté assistance, la marque propose sur toute sa gamme l’Integrated Brake System (IBS), permettant de réduire sensiblement les distances de freinage, de gagner en réactivité et de diminuer les vibrations lors de l’intervention de l’ABS. Elle sera également dotée de l’équipement de sécurité Forward Collision Warning (FCW) avec assistance automatique au freinage d’urgence (AEB) et reconnaissance piétons, agissant automatiquement sur les freins en mode actif sans intervention du conducteur.

Trois motorisations inédites

JPEG - 1.4 Mo
La berline 5 portes sera proposée en trois finitions – Giulia, Super et Quadrifoglio – et six ensembles moteurs/boîtes. On pourra retrouver une motorisation 2.2 l turbo diesel allant de 150 à 180 ch proposée en transmission manuelle à six ou huit rapports, un 2.0 l essence de 200 ch en boîte automatique à huit rapports et un 2.9 l V6 bi-turbo essence de 510 ch en boîte manuelle à six rapports.

Plus précisément, le nouveau 2.0 l TBi Engine quatre cylindres est entièrement réalisé en aluminium. Sa puissance est de 200 ch à 5 000 tr/min pour un couple maximum de 330 Nm à 1 750 tr/min. Le moteur est couplé à une boîte automatique Q-Tronic à huit rapports. Le turbo diesel 2.2 l JTDm diesel quatre cylindres est également réalisé en aluminium.

JPEG - 1.5 Mo
Deux puissances sont disponibles : le 150 ch à 4000 tr/min pour un couple de 380 Nm à 1500 tr/min et le 180 ch. Ce dernier est disponible en version ECO affichant des émissions de CO2 inférieures à 100 g/km. Les deux motorisations sont disponibles en version propulsion, transmission mécanique à six rapports ou en automatique Q-Tronic à huit rapports.

L’ouverture des commandes sera possible à partir du 15 avril pour une commercialisation sur les marchés de l’Europe, du Moyen-Orient et de l’Afrique.

Mots clefs associés à cet article : Alfa Romeo, Salon de Genève 2016

Voir aussi :

Recherche
Guide Fiscal 2016

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2016, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2016
COMMANDER