Air Liquide s’offre une Toyota Mirai

Publié le par

L’entreprise est le premier client de la berline à pile à combustible hydrogène en France.

Pierre-Étienne Franc (Air Liquide) et Pascal Ruch (Toyota France).
Pierre-Étienne Franc (Air Liquide) et Pascal Ruch (Toyota France).

Toyota Mirai, première ! La berline à pile à combustible hydrogène, dont l’autonomie annoncée est de 500 kilomètres, débute sa carrière en France au sein de la flotte d’Air Liquide. Ce premier exemplaire voué à évoluer sur les routes hexagonales a été livré début septembre au cœur de la station de recharge d’hydrogène implantée par Air Liquide à Paris, au pont de l’Alma, en présence de Pascal Ruch, président-directeur général de Toyota France, et de Pierre-Étienne Franc, vice-président marchés et technologies avancés d’Air Liquide.

«  C’est un signe fort qu’Air Liquide soit le premier client de la Mirai en France. Toyota a en effet la volonté de promouvoir la mobilité hydrogène en s’associant avec quelques partenaires en France qui partagent également cette ambition. Je suis donc particulièrement fier qu’Air Liquide soit le premier d’entre eux », a déclaré Pascal Ruch.

Pour Air Liquide, cette acquisition s’inscrit dans le cadre de son objectif de déploiement de stations de recharge d’hydrogène en France. Un réseau permanent de stations doit notamment être installé dans la région parisienne à compter de cette année. L’entreprise compte pour l’heure 5 points de recharge d’hydrogène dans le pays et 75 dans le monde. Elle assure que plusieurs dizaines de nouvelles unités sont actuellement en cours de construction.

Mots clefs associés à cet article : Toyota, Pile à combustible, Hydrogène

Voir aussi :

Recherche
Guide Fiscal 2016

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2016, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2016
COMMANDER