Affaire Volkswagen : les députés européens passent à l’action

Publié le par

Les députés veulent des mesures rapides.
Les députés veulent des mesures rapides.

Le scandale des moteurs Diesel truqués du groupe Volkswagen accélère la volonté des instances européennes de mettre en place de nouveaux protocoles d’essai plus proches de la réalité. Des procédures de test en situation réelle pourraient en effet être appliquées d’ici à 2017. C’est en tout cas ce que demandent les députés européens réunis ce mercredi au sein de la commission de l’environnement du Parlement. « Il est très important que les véhicules routiers respectent la législation stricte sur les émissions, non seulement en laboratoire mais aussi en situation réelle » a déclaré Albert Dess, un député allemand.

Pour appuyer leur demande, les élus de Strasbourg ont adopté dans le même temps la mise à jour des dispositions européennes visant à réduire les émissions polluantes des véhicules routiers. Sont notamment dans le viseur les rejets de NOx (oxydes d’azote) et de NO2 (dioxyde d’azote). Les députés ont enfin réclamé l’introduction obligatoire à l’horizon 2019 de compteurs de consommation de carburant et d’indicateurs de changement de vitesse afin que les automobilistes puissent adopter une conduite plus efficace.

Mots clefs associés à cet article : Pollution

Voir aussi :

Recherche
Guide Fiscal 2016

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2016, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2016
COMMANDER